Semaine du 14 juillet

(semaine 28)

Les envois de colis ne se feront que le lundi et mardi

Ouverture de la pépinière

 Horaire :

le jeudi et vendredi de 14 h à 18 h

de juin à septembre

Besoin d'aide ?

Ecrivez nous

pepiniere.santonine@gmail.com

ou

Appelez nous

05 46 94 26 94

du lundi au vendredi

de 9-12h et 14-18h

Une personne soucieux

Avis clients
24/07/2017
Jérôme F.
Plantes pour mon 1er bassin
Très satisfait de la qualité des plantes, de l'emballage, et du service .... Mon bassin démarré le 8 mai 2017, est déjà très beau avec une belle...
24/07/2017
Emmanuel G.
Embalage très soigné
Le contenu est en très bon état il faut maintenant laisser du temps aux plantes pour s'épanouir

Entretien du bassin saison par saison

Entretien et observation du bassin saison par saison

On ne peut pas dissocier l'un de l'autre. Ils évoluent tous les deux suivant les saisons et sont intimement liés car le premier ne peut pas être correctement réalisé si l'on ne tient pas compte du deuxième

Le printemps





Les s'épanouissent,

Les s'en donnent à coeur joie
  Certaines plantes aquatiques sont considérées comme 'très poussantes'. Il est préférable de les diviser régulièrement. Par contre si on supprime trop de végétation en une seule fois, on détruit et élimine beaucoup de microorganismes nécessaires à l'équilibre du bassin

l'été

Les belles juste métamorphosées se sèchent les ailes au soleil


C'est le temps des siestes

les pucerons arrivent en rangs serrés et s'installent souvent sur les bouts des tiges florales des sagittaires et alisma (pas de menace pour la vie des plantes, juste un coté inesthétique ). Pour y remédier voici 2 méthodes simples et sans utilisation de produits chimiques :

- on penche les tiges si elles sont suffisamment souples et on les secoue dans l'eau. Les poissons seront ravis
- à l'aide d'un jet d'eau, on bassine les plantes


On élimine les feuilles et fleurs fanées des nénuphars

l'automne




Les attaquent leurs derniers festins d'insectes avant la diète de l'hiver
Les se rassemblent pour le grand départ

On coupe les tiges mortes des plantes. On enlève les feuilles mortes tombées dans l'eau car, en se décomposant, l'excès de dépôt entraînerait un processus de putréfaction qui déséquilibrerait le biotope et empoisonnerait le milieu.
On descend les THALIA DEALBATA et les CYPERUS ALTERNIFOLIUS plus profondément dans l'eau afin que leurs collets ne soient pas pris dans la glace

l'hiver

 Admirons les et les
On ne tente pas les glissades sur la glace !

.