Ouverture de la pépinière

 Horaire :

du jeudi au samedi de 14 h à 18 h

Besoin d'aide ?

Ecrivez nous

pepiniere.santonine@gmail.com

ou

Appelez nous

05 46 94 26 94

Une personne soucieux

Avis clients
25/05/2017
beatrice B.
commande impeccable
mes plantes commandées jeudi soir ont été expédiées comme prévu lundi, Reçues ce matin mercredi en coliissimo parfait !
emballage nickel, tout est...
23/05/2017
Thierry M.
Plantes aquatiques
Conforme à ma commande, excellente qualité

L'équilibre du bassin

Comment trouver L'ÉQUILIBRE DU BASSIN

Une année :

Il faut une bonne année pour qu'un bassin sans pompe ni filtre trouve son équilibre. Il faut être patient cette première année car naturellement les algues seront présentes dés les premières chaleurs.

Jeune bassin où la végétation n'a pas encore assez progressé

    En effet tant que les plantes installées ne seront pas assez développées les algues prendront le dessus et se multiplieront sans retenue et avec une aisance qui frise la provocation. Les enlever est donc une question d'esthétique et de moral. Cela peut être aussi une question de survie pour les animaux et les plantes car elles utilisent à leur détriment beaucoup d'oxygène


Quantité de plantes :

Une moyenne de 1 à 2 plants au m² est conseillée pour trouver l'équilibre du bassin. Il faut cependant tenir compte de l'effet visuel de l'eau. Un bassin envahi et recouvert de végétation n'offre par une vision agréable. Il est préférable de laisser un tiers de la surface du bassin libre.



Exemple d'un bassin trop chargé en plantes


 

Le bassin trop chargé,
donne un aspect
fouillis, peu attirrant,
qui nous empêche
en outre, d'observer
les poissons


Le bassin nettoyé a un
aspect épuré, plus
attrayant




A lire aussi la page sur 'l'importance de la végétation dans un bassin'


Des plantes oxygénantes :

Installer suffisamment de plantes oxygénantes. Les plantes oxygénantes sont des plantes qui sont immergées, qui poussent complètement dans l'eau. L'oxygène, qu'elles produisent, permet aux bactéries de décomposer les matières organiques en matières minérales assimilables par les végétaux. Elles sont donc indispensables. Elles rentrent en concurrence avec les algues. Certaines (comme les élodées) sont envahissantes et ne doivent pas être installées dans les grandes étendues d'eau où l'on ne pourrait plus maîtriser leur croissance.

 

  Eviter le surnombre de poissons


Trop de poissons veut dire → surabondance en déjections et résidus de nourriture  eau riche en matière organique  les algues en raffolent !

Toutefois :

Les algues participent, elles aussi, à la vie du bassin et nous devons apprendre à les tolérer (en quantité modérée évidemment !) car elles constituent une base d'existence pour des microorganismes et sont par exemple, un gîte et un garde manger pour les têtards de grenouilles

L'inutilité des produits 'Anti Algues' :

Certains efficaces dans le rôle qu'ils ont à jouer détruisent les algues sans créer trop de dommage aux autres plantes MAIS que deviennent les algues ?
Elles meurent puis descendent au fond du bassin et... en se décomposant, se transforment en matière organique...parfait pour l'explosion d'une nouvelle vague d'algues ! Et la boucle est bouclée !